BALDENSPERGER

LES PRUNELLES DE L'OMBRE

Les paupières des fleurs, de larmes toujours pleines, 
Ces visages brumeux qui, le soir, sur les plaines 
Dessinent les vapeurs qui vont se déformant, 
Ces profils dont l'ébauche apparaît dans le marbre, 
Ces yeux mystérieux ouverts sur les troncs d'arbre, 
Les prunelles de l'ombre et du noir firmament 
Qui rayonnent partout et qu'aucun mot ne nomme, 
Sont les regards de Dieu, toujours surveillant l'homme, 
Par le sombre penseur entrevus vaguement.”
V. Hugo

Sketches

By Vincent Baldensperger

Terrains de jeux quotidiens, espaces de libertés infinis, j’expérimente en quête de découvertes. Le portrait est avant tout un dialogue, parfois silencieux, totalement, né d’une observation, d’une écoute réciproque, d’une attention particulière, furtive. Ici toutes les frontières sont floues, aucune préparation, aucun artifice, je n’attends rien et suis parfois surpris et heureux d’être là au bon moment, d’avoir saisi un instant la partie immergée de l’iceberg, de laisser la place à un regard, une expression, une attitude, une émotion, qu’elle soit vibrante ou chuchotée. Laisser la lumière respirer…

Deep Blue Year

By Vincent Baldensperger

De bas en haut, avec pour seule frontière l’horizon, 365 nuances de bleu. Pas de saison pour le marine, l’égyptien, le cobalt, l’azur, le saphir, le smalt, l’électrique, le prusse, le canard, le turquin, le minéral, l’outremer, le guède, le ciel, le barbeau, le céruléen, l’ardoise, le céleste ou encore le bleu roi… entre mer et ciel, chaque jour sa lumière, chaque instant sa nuance… Bienvenue en 2019 !

From bottom to top, with the horizon as the sole border, 365 shades of blue. There is no season for navy, egyptian, cobalt, azure, sapphire, smalt, electric, prussian, peacock, deep, mineral, ultramarine, woad, sky, cornflower, cerulian, slate, celestial or even royal blue… between heavens and oceans, each day has its light, each moment its nuance. Welcome to 2019!

Entre deux rives

By Vincent Baldensperger

Entre deux rives, un passage, une petite dune au-dessus de l’eau que l’on parcours chaque matin, chaque jour, dans un sens ou dans l’autre sans s’y arrêter, jamais. Prendre ce temps de l’observation, se poser au sommet, c’est y découvrir au fur et à mesure des habitués, des surpris, des gênés, des heureux, des sérieux, des désolés, des fâchés, des gentils, des pas gentils, des souriants, des amusés, des farceurs, des timides, des pressés, des décidés, des nonchalants, des sans-soucis, des inquiets, des embarrassés, des enthousiasmés, des amoureux…

September 21, 2018 at 4;18 PM (Toulouse, France)

Autumn of my only one, my true love…

September 14, 2018 at 03h48 PM (Toulouse, France)

6 days ago, on september 8, hundreds of thousands of people had gathered in cities across the world. I was there under the sun, on this little planet, in this tiny town, to feel the event, to ear the voices and songs of children, parents, brothers, sisters, grandparents... One day to say STOP, one day to rise for climate!

"Together they showed the world what real climate leadership looks like. There's no time to lose".
#riseforclimate

Fujifilm Xpro-2 + Fujinon 16-55mm

7 septembre 2018 à 9h42

Accompagné aujourd'hui encore du 80mm pour une petite excursion dans le jardin. Prémisses automnales, parfums de fin de saison, teintes délicieuses... 

Images réalisées avec le boitier Fujifilm x-pro2 + Fujinon 80mm.
Post traitement Velvia.

31 août 2018 à 10h35 (Toulouse, France)

Livraison attendue avec impatience aujourd'hui, un nouveau cailloux assez brillant, le 80mm. Aussitôt déballé, phase test pour ses deux sujets de prédilections, le portrait et la macro. Un petit temps d'adaptation pour apprivoiser la bête et comprendre rapidement que le 56mm qui l'a précédé était plutôt du genre poids plume. Stabilisation bienvenue. Côté fabrication et performances, Fuji a bien bossé. Reste l'essentiel, que faire de ces performances ? Pas grand chose sans ces indispensables notions que sont l'observation, l'écoute, la sensibilité, le cadrage, l'editing, le post traitement...

21 août 2018 à 11h23 (Toulouse, France)

By Vincent Baldensperger

Faut suivre le rythme, garder la cadence, mélodie estivale, chansons et improvisations pour piano désaccordé, jeux de mains, jeux de cartes, règles en batailles, bleu, jaune, rouge, vert, tapis et tant mieux, tant pis pour toi, je recommence, on dirait que je suis lapin, j'écrit mon nom, du bout du coeur. M.